L’Eurêkafe, né de la fusion entre le mot « café » et la formule « Eurêka » popularisée par Archimède, ouvrira ses portes en avril 2018 dans la Ville rose. Basé sur le concept des « anticafés » où l’on ne paye pas sa consommation, mais le temps que l’on passe à l’intérieur, l’objectif de ce nouvel endroit sera de créer un lieu convivial et de faire descendre de son piédestal… la science.

Non ! La science n’est ni réservée à certaines personnes, ni un sujet de conversation ennuyant. Pour en finir avec ces clichés, deux jeunes, Arnold Oswald et Samuel Juillot, ont décidé de créer le premier café scientifique de France, afin de faire sortir la science des laboratoires dans un lieu plus convivial et décontracté. « Ce que l’on veut c’est que les clients se sentent comme à la maison, et puissent se retrouver pour parler de tout ce qui touche à la science » souligne Arnold Oswald. Pour ce faire, l’Eurêcafé, sera un endroit où l’on ne paye pas directement sa consommation, mais plutôt le temps que l’on passe à l’intérieur. Comptez quatre euros pour y rester une heure. « Il y aura sur chaque table une tablette qui servira au client pour s’inscrire ou de se connecter avec son nom ou un pseudo, et nous permettra de savoir combien de temps il est resté. De là, nous calculerons le montant à payer » ajoutent-ils.

Un décor interactif et des conférences

En plus de se servir soi-même en boissons et de se faire des tartines, les clients auront la possibilité d’interagir avec des éléments de décor. Un scaphandre de plongée de l’époque sera mis en avant afin que chacun puisse mettre la tête dedans. D’autres éléments comme une fourmilière transparente, une serre à papillon, des microscopes et des gyroscopes seront à disposition de n’importe qui. Un piano automatique transparent et un simulateur de vol pourraient être installés si l’objectif de 25.000 euros de la campagne de financement participatif est atteint.

Des conférences « vivantes » où chacun sera libre de partager son point de vue sur des sujets scientifiques seront par ailleurs organisées. « Nous essaierons de faire venir des personnes de renommée nationale, et mais aussi des personnes qui vulgarisent la science comme Dr.Nozman ou Bruce Benamran sur YouTube. On ne veut pas que ces conférences consistent à regarder quelqu’un parler, mais que ce soit un groupe de personnes qui puissent échanger entre eux, dans un lieux convivial et décontracté » ajoute Samuel Juillot. Les deux jeunes entrepreneurs organiseront des soirées quiz, et publieront des articles sur l’actualité scientifique.

Infos pratiques

Tarif : 4 €/heure
Horaire : 9 h-22 h en semaine ; 11 h-22 h les week-end
Lieu : Rue Gambetta, Toulouse