Entraîneur respecté, Pascal Dupraz a été démis de ses fonctions au Toulouse FC après 18 mois passés au club malgré des débuts remarqués lors de la saison 2015/2016. Il avait alors sauvé le club de la relégation en Ligue 2 à 10 matchs de la clôture du championnat, en accusant 10 points de retard sur le premier non-relégable lors de sa prise de fonction.

La défaite 2 buts à 1 contre Montepellier aura été celle de trop pour Pascal Dupraz, démis de ses fonctions d’entraîneur du FC Toulouse ce lundi (22/01/2017). Pourtant très intéressant sur le papier, l’effectif toulousain vit actuellement une saison cauchemardesque et pointe à une pauvre 19e place en Ligue 1, avec 20 points engrangés en 22 journées. Pire encore, le club n’a pu remporter qu’une seule de ses douze dernières rencontres. L’objectif du Top 10 pour les violets, objectif que Pascal Dupraz avait lui-même fixé à ses joueurs, n’aura jamais été aussi loin cette saison. Une situation intenable que le président du club, Olivier Sadran via un communiqué, a tenté de régler en limogeant son entraîneur.

Une confirmation compliquée

L’aventure Dupraz avait très bien commencé avec une fin d’exercice délicate pour Toulouse lors de la saison 2015/2016 : l’ancien coach de Evian Thonon Gaillard avait réussi l’exploit de maintenir les Violets en Ligue 1 alors qu’à son arrivée, le club comptait pas moins de 10 points de retard sur le premier non-relégable. L’apogée de son aventure toulousaine a bien sûr été la rencontre contre Angers. Les sudistes devaient absolument s’imposer afin d’entériner le maintien en Ligue 1 et après un match fou, Toulouse avait réussi l’exploit de s’imposer sur la pelouse angevine et donc à assurer sa présence dans l’élite.

La suite de l’exercice sera bien plus compliquée pour Pascal Dupraz et ses hommes. Si le club est resté régulièrement dans la lumière grâce à son entraîneur avec ses punchlines saignantes, le « Téfécé » s’est installé dans le ventre de la Ligue 1 (13e place) lors de la saison 2016/2017. Idôlatre du peuple toulousain, qui l’avait affectueusement surnommé « Dieupraz », l’avenir du savoyard s’est véritablement assombri cette saison avec des résultats catastrophiques, précipitant le club au bord du précipice à la 19e place du classement après 22 journées. Pascal Dupraz devient donc le 4e entraîneur limogé par Olivier Sadran.