Le premier ministre Edouard Philippe, a informé le délégué interministériel Pascal Lamy, ce samedi, que la France renonce à l’Exposition Universelle de 2025 pour des raisons financières.

Edouard Phillippe estime que les engagements concernant la « solidité du dispositif opérationnel proposé par la France » ne sont pas tenus. Il préfère donc retirer la candidature de la France.

Trois pays sont encore candidats pour accueillir l’exposition de 2025 : la Russie (Ekaterinbourg), l’Azerbaïdjan (Bakou), et le Japon (Osaka).