Jacques Brunel, nouveau sélectionneur de l’équipe de France, a dévoilé ce mercredi 17 janvier la liste des 32 joueurs qui disputeront le Tournoi des VI Nations. Un groupe qui n’est pas définitif, mais où seulement un joueur du Stade Toulousain prend place, pour l’instant : Antoine Dupont. 

Coup de sifflet sur la pelouse du ballon ovale : un seul Toulousain figure parmi le groupe du XV qui s’apprête à préparer le Tournoi des Six Nations. Une situation qui ne s’était pas produite depuis quelques années, les Stadistes étant souvent plusieurs à représenter les « Rouge et Noir » au sein de l’équipe des Bleus.

Dupont, « déçu » mais « honoré »

Tel le ballon dans la mêlée, Antoine Dupont est tiraillé entre deux. D’une part la désillusion d’être le seul de son équipe de coeur à figurer parmi le nouveau XV, d’autre part la joie que procure une telle opportunité. « J’étais un peu déçu à être le seul du club, c’est dommage pour ceux qui espéraient comme moi. Après, sur le plan personnel, je suis honoré d’être sélectionné avec ce nouveau groupe et sélectionneur » (*) explique le joueur de tout juste 21 ans.

Un nouveau XV très jeune

Jacques Brunel l’a dit lui-même, il recherche une dynamique jeune et a préféré choisir les joueurs d’après le critère de la « forme sur le moment« . Antoine Dupont, quant à lui, constate une certaine continuité entre le travail du nouveau sélectionneur, et celui de Novès, l’ancien. « C’est un groupe jeune, avec beaucoup de joueurs de ma génération. Brunel continue le travail de Novès. Maintenant, il faut qu’on voit à moyen et long terme, mais il faudra que l’on soit très bon sur ce tournoi » précise-t-il. Il ajoute également que les marques devront être prises rapidement, pour le bien de l’équipe, et du jeu que cette dernière devra produire.

« L’ambiance risque d’être particulière avec les nouveaux coachs. On avait installé un climat avec Guy, maintenant, il va falloir qu’on s’habitue, et qu’on prenne nos marques en dehors et sur le terrain pour être compétitif » analyse Antoine Dupont.

Avec ce nouveau groupe, de nouveaux objectifs sont mis en place pour les rencontres à venir. « Je pense que c’est tout le rugby Français qui est en attente  au vu des derniers résultats que nous avons fait avec le groupe France » conclut le Toulousain autour de la nouvelle équipe nationale.

Le XV de France affrontera les redoutables Irlandais le 3 février prochain. Un premier match qui donnera la tendance pour le reste du Tournoi des Six Nations.

 

(*) Des propos recueillis par Thibault Bories, lors de la conférence du Stade Toulousain, ce jeudi 18 janvier.