Le pilote Français était à la tête du classement général dans la catégorie des motos. Malheureusement, une chute lors de la 10e étape du mythique rallye-raid aura eu raison de lui. 

Ce mardi, la spéciale qui reliait Salta à Belén s’est révélée fatale pour Adrien Von Beveren. Alors que le concurrent de Yamaha s’apprêtait à conserver son statut de leader, une chute a néanmoins stoppé net sa course. Un incident qui s’est produit à seulement 3 kilomètres de l’arrivée.  Après avoir tenté de repartir, en vain, le pilote a été pris en charge par une équipe médicale. Si des examens complémentaires sont actuellement en cours, le premier diagnostic annonce que « AVB » souffrirait d’une fracture de la clavicule, en plus d’un traumatisme thoracique et du rachis dorsal.

 


« Adrien Van Beveren a essayé de revenir sur sa moto, mais il a été forcé d’abandonner le Dakar 2018 » 

La fin d’un « rêve de gosse »

Il s’agissait même d’un « rêve familial ». Âgé de 27 ans, Adrien Von Beveren signait, cette année, sa troisième participation au Dakar. Quatrième du classement général l’année dernière, il possédait de nouveaux objectifs pour 2018. Pour cette 40e édition, le Français maintenait la victoire dans son viseur, et avait même remporté la 4e étape autour de la boucle de San Juan de Marcona.

Désormais, le nouveau leader s’appelle Matthias Walkner. Le pilote Autrichien concourt pour la maison KTM, et possède 39 minutes d’avance sur le deuxième, Joan Barreda Bort.