Depuis 1998 cette méthode de pêche est interdite par l’Europe sauf pour les pays néerlandais, ayant une ouverture sur la mer du Nord.

Cependant, le seuil de cette pêche, qui est limité à 5% par pays, n’est pas respecté par les Pays-Bas.
Ce non-respect des règles crée une concurrence déloyale envers les pêcheurs européens, et notamment les pêcheurs français, car les fonds marins se voient dépouillés.

Dès demain, le parlement européen compte se pencher sur le sujet, afin de prendre une décision sur une possible sanction envers les Pays-Bas.