L’année 2018 sera marquée par la victoire des droits des femmes en Arabie Saoudite. Jeudi s’est déroulé, à Djeddah, le premier salon de l’automobile dédié aux femmes. Une nouveauté qui réjouit la gente féminine saoudienne.

Après l’autorisation accordée des femmes d’assister aux matches de foot, les autorités saoudiennes ont accepté l’ouverture d’un salon de l’automobile dédié aux femmes, dans un centre commercial de la ville de Djeddah. Pour la première fois dans ce pays, celles-ci ont donc pu admirer les derniers modèles de voiture, s’installer au volant et prendre des informations financières nécessaires à l’achat de leur futur moyen de transport.

Le salon, qui a ouvert ses portes jeudi, représente encore un pas en avant dans l’émancipation des femmes dans un pays ultraconservateur. La volonté du prince Mohammed bin Salman, en plus d’accorder plus de droits aux femmes, est également de poursuivre le développement économique du pays : si les femmes ont leur propre moyen de transport, elles pourront alors se rendre plus souvent dans les centres commerciaux pour faire les magasins, et libéreront de fait le temps de travail des hommes.

Depuis septembre dernier, l’Arabie Saoudite a en effet autorisé les femmes à passer leur permis et à conduire une voiture. Il est le dernier pays au monde a avoir changé sa règlementation – qui ne rentrera réellement en vigueur qu’en juin 2018.