Dimanche face à Cardiff, le Stade Toulousain s’attend à un match difficile chez le leader de la poule 2. En terre galloise, les Toulousains devront s’adapter au terrain synthétique de la Cardiff Arms Park.

Rappelez-vous, c’était le 20 octobre dernier. Après un score à leur avantage à la pause (15-10) à domicile, les Toulousains avaient fini par se faire rattraper par les joueurs de Cardiff Blues bien plus entreprenants en seconde période. Au final, les Gallois l’avaient emporté à Ernest Wallon laissant les regrets aux locaux du soir. Dimanche (18 heure 30), les haut-garonnais devront mettre ce match dans un coin de la tête s’ils ne veulent pas connaître pareille désillusion. Et pour William Servat ce match est loin d’être effacé : « Nous n’avons pas oublié le match aller et la défaire à domicile. Cardiff est une belle équipe et avec eux tout va très vite ». Pour les Toulousains, il faudra faire preuve de vigilance face à une équipe qui ne compte qu’une seule défaite en Challenge Cup. Et si le club aux quatre Coupe d’Europe ne veut pas voir son avenir européen s’assombrir, une performance au Cardiff Arms Park est obligatoire, avant de recevoir Sale lors de la dernière journée.

Composition du Stade Toulousain :
Composition des Cardiff Blues :

Le terrain synthétique, un facteur à ne pas négliger

Si les Gallois sont invaincus sur leur pelouse dans cette compétition, ils le doivent peut-être aussi à leur pelouse synthétique. Type de surface où peu d’équipes sont habituées à jouer. « Le terrain synthétique de Cardiff favorise la vitesse et le déplacement. On se prépare donc en conséquence à ces conditions différentes » note William Servat. Même si le Stade Toulousain a pu se tester dernièrement sur la pelouse synthétique de la U Arena face au Racing (défaite 23-19), les joueurs sont peu exercés sur ce genre de surface. Toujours est-il que cela n’empêchera pas les hommes d’Ugo Mola de donner leur maximum sur la pelouse de Cardiff, s’ils veulent s’offrir le droit de continuer l’aventure européenne.