Elle l’a annoncé elle-même dans un post Facebook : Nathalie Kosciusko-Morizet arrête sa carrière en politique « au moins pour les années qui viennent ». L’ancienne ministre de l’Écologie aura vécu une année difficile, entre agression et défaite aux législatives.

« L’année passée a été difficile et parfois douleureuse. Mais l’espoir sauve, il fait les lendemains » publiait-elle dans un post Facebook.

NKM, qui n’aura pas été choisie pour intégrer le gouvernement d’Édouard Philippe, penserait à une conversion dans le privé selon Le Parisien.