Lors d’un débat sur les violences faites aux femmes, face à Caroline De Haas sur BFM TV, sa déclaration sur le viol avait provoqué un véritable tollé. Brigitte Lahaie a décidé de revenir sur ses propos choc dans »L’Invité » sur TV5 Monde. Elle s’excuse, mais conserve sa position sur la question.

« C’est malheureusement une vérité », affirme Brigitte Lahaie sur le plateau. « J’aurais peut-être dû dire ce « malheureusement », en disant « malheureusement on peut jouir lors d’un viol » » rajoute-t-elle. 

Après son lynchage public, l’ancienne animatrice déplore le fait que ses propos aient été sortis du contexte. « Evidemment, je ne l’ai pas dit pour blesser », rajoute celle qui fait partie des cent femmes à avoir signé la Tribune sur la « liberté d’importuner ». D’ailleurs, après ce passage controversé, de nombreuses signataires du texte publié dans Le Monde se sont désolidarisées de Brigitte Lahaie. Ces dernières ont fait savoir, au travers d’un communiqué de presse publié ce jeudi, qu’elles étaient « une très large majorité à considérer que ces propos sont insultants envers les femmes victimes de violences sexuelles et de viols ».

À lire aussi : « Tribune des 100 ou des 30 femmes, deux camps s’affrontent »

Depuis mardi, le débat se poursuit

Mercredi, un groupe de féministes passait à la défensive avec une nouvelle tribune, en réponse à celle publiée dans le monde la veille. À la télé, ou sur les réseaux sociaux, ils sont nombreux à prendre part à ces polémiques.