Des mois que l’affaire du Levothyrox secoue les nombreux patients traités avec ce médicament. Ce jeudi à Toulouse, une nouvelle décision de justice doit être rendue. 

Un collectif d’une vingtaine de personnes devraient donc savoir si la justice leur donne raison sur leur requête. La demande en question ? Le retour de l’ancienne formule du Levothyrox dans les pharmacies. Depuis l’apparition de la nouvelle formule en août, de nombreux patients ont observé des effets secondaires, qui, à terme, devenaient insupportables.

 

Un procès qui traine depuis deux mois

Courant novembre, un juge toulousain s’est rendu dans une pharmacie proche du tribunal pour constater l’absence de l’ancienne formule. Un geste qui a été effectué dans le cadre de la première audience civile en France, dans l’affaire du Levothyrox. Le Laboratoire Merck a alors été condamné à fournir l’ancienne formule à de nombreux patients sur présentation d’une ordonnance délivrée par leur médecin. Par la suite, en vue de nombreuses prescriptions non délivrées, l’avocat local Jacques Lévy assignait en référé le laboratoire en question. Une demande qui doit contraindre ce dernier à remettre l’ancienne formule à la disposition des patients.

Une décision doit être annoncée dans la journée.

Plus de précisions dans le courant de la journée, avec le dossier consacré à cette décision de justice.