Le président américain Donald Trump a affirmé mercredi que les Etats-Unis pourraient « en théorie revenir » dans l’Accord de Paris sur le climat.

Retournement de situation ? Donald Trump a annoncé ce mercredi 10 janvier que les États-Unis pourraient « revenir » dans l’accord de Paris sur le climat. Le président américain a affirmé « qu’en théorie », son pays pourrait revenir dans l’accord sans toutefois donner d’élément concret. « Honnêtement, il s’agit d’un accord avec lequel je n’ai aucun problème, mais j’avais un problème avec l’accord qu’ils avaient signé parce que, comme toujours, ils avaient conclu un mauvais accord. Donc, nous pourrions envisager d’y retourner ».

La réaffirmation d’ une Amérique forte

Conformément à ses promesses de campagne, le président américain avait annoncé en juin 2017 qu’il se retirait de l’accord de Paris visant à contenir le réchauffement climatique. Cet accord avait été conclu à Paris en décembre 2015 dans le cadre de la COP-21. Donald Trump a expliqué que les conditions économiques et financières de cet accord étaient « draconiennes« . « Nous sommes un pays riche en gaz, en charbon et en pétrole et en beaucoup d’autres choses« , a-t-il souligné. L’accord était « mauvais pour nos entreprises »

@realDonaldTrump affirme que les États-Unis pourraient « en théorie » revenir dans #AccordsdeParis sur le climat tout en précisant qu’il était « très injuste » pour son pays (via @LeHuffPost) https://t.co/9THuvUol3E pic.twitter.com/5pJCANf027

— upday for Samsung FR (@updayFR) 10 janvier 2018