Deux associations Sherpa et Peuples Solidaires, ont annoncé ce jeudi 11 janvier qu’elles déposaient plainte à Paris pour pratiques commerciales trompeuses contre Samsung et sa filiale française. Les deux dénoncent « des violations des droits humains, des ventes trompeuses » dans les usines chinoises du géant de l’électronique sud-coréen. Après une première plainte classée sans suite en 2014, les deux ONG ont affirmé détenir de nouveaux éléments. Notamment certains qui démontreraient le recours au travail des enfants ainsi que des conditions de travail indignes et dangereuses au sein des usines en Chine.