Ce sera donc le FC Sochaux (Ligue 2), récent vainqueur d’Amiens par 6 buts à 0, que devront affronter les hommes de l’US Colomiers au tour suivant de la Coupe de France. Pour la toute première fois de son histoire, l’USC s’est hissé en 16e de finale à l’issue d’une séance de tirs au but passionnante contre Le Puy Football 43 Auvergne, pensionnaire de National 2.

L’équipe bleu et blanc, entraînée par Patrice Maurel, a dû puiser dans ses réserves pour passer le cap des 32e de finale de la prestigieuse compétition (déjà un record pour l’US Colomiers) contre de vaillants Auvergnats. Alors que Cardinali obtenait un penalty et le transformait à la 63e minute de jeu (4e but dans la compétition pour lui), Le Puy Football revenait au score 9 minutes plus tard par le biais du belle frappe de Do Pilar Patrao.

Incapables de se départager à l’issue des 90 minutes réglementaires, les deux formations ont eu recours aux tirs aux buts pour les départager. Galvanisés par une éventuelle rencontre contre le Paris Saint-Germain et sa star brésilienne Neymar Jr au stade Capitany, les joueurs de Colomiers recevront finalement l’ancienne grosse cylindrée de Ligue 1 : le FC Sochaux.

Un solide adversaire en face pour les 16e de finale

Pour poursuivre l’aventure en Coupe de France, l’USC devra donc se défaire du FC Sochaux à domicile. Les Lionceaux de Montbéliard comptent déjà deux victoires dans la compétition, dont la dernière remonte à 2007. Ancien, poids lourd de Ligue 1, le club jaune et bleu est aujourd’hui bien établi en Ligue 2 et se classe à ce jour 8e du championnat.

Sochaux a triomphé du FC Villefranche Beaujolais (2-1) au 7e tour avant de martyriser la défense d’Amiens (6-0), pourtant pensionnaire de Ligue 1. Face à cette armada, les hommes de Patrice Maurel auront fort à faire, mais semblent plus déterminés que jamais. Solides premiers du groupe A de National 2 devant Bergerac, l’US Colomiers auront des arguments de poids à faire valoir le 23 ou 24 janvier prochain.