Après sa victoire aux Golden Globes, plusieurs actrices ont dénoncé le comportement de l’acteur James Franco sur Twitter l’accusant d’agressions et de harcèlements sexuels. 

Tout a commencé dimanche 7 janvier, lors de la cérémonie des Golden Globes, quand l’acteur est monté sur scène pour recevoir le prix du meilleur acteur, pour son rôle dans la comédie « The Disaster Artist ». Mais sa joie aura été de courte durée. Comme tous les convives ce soir-là, il portait un pin’s « Time’s Up », un mouvement contre les violences sexuelles faites aux femmes.

L’accessoire a tout de suite fait réagir sur Twitter, où il a été accusé d’hypocrisie, ainsi que de harcèlement sexuel par l’actrice Ally Sheedy, qui a partagé l’écran avec lui en 2014. Depuis, les tweets de l’actrice ont été supprimés, mais les internautes ont eu le temps d’en faire des captures d’écran.

L’actrice a commenté en direct durant la cérémonie : « Pourquoi est-ce un homme qui anime la soirée ? Pourquoi James Franco a-t-il été autorisé à entrer ? » avant d’ajouter, « Christian Slater (lui aussi accusé d’agression sexuelle) et James Franco à la même table aux Golden Globes », suivi du hashtag « #MeToo » utilisé par les femmes pour dénoncer les agressions et harcèlements sexuels. Elle a fini sa série de tweets en écrivant, « James Franco vient de gagner. Merci de ne plus jamais me demander pourquoi j’ai quitté l’industrie du cinéma et de la télévision ».

 

Source : VANITY FAIR

 

Plusieurs actrices réagissent

Tout comme elle, pendant et après la Cérémonie, plusieurs actrices ont-elles aussi réagi. L’actrice Violet Paley a écrit sur Twitter « Te souviens-tu de la fois où tu as appuyé ma tête vers ton pénis à découvert ? Et de cette autre fois où tu as proposé à mon amie de venir à ton hôtel alors qu’elle avait 17 ans ? Après que tu aies déjà été pris à faire la même chose à une autre fille de 17 ans ? »

https://platform.twitter.com/widgets.js

Tout comme elle, l’actrice Sarah Tither-Kaplan, toujours sur Twitter, a fait part d’une agression de l’acteur. « Tu te souviens comment il y a quelques semaines, tu m’as expliqué que les scènes de nu intégral que tu m’as fait faire dans deux de tes films pour 100 dollars la journée ne relevaient pas de l’exploitation parce que j’avais signé un contrat ? » 

https://platform.twitter.com/widgets.js

« Dans la vie, je suis fier d’assumer les choses que j’ai faites »

L’acteur nie toutes les accusations

Invité mardi 9 janvier sur le plateau du « Late Show with Stephen Colbert », James Franco a répondu aux accusations d’Ally Sheedy. Il déclare ne pas avoir fait de mal à l’actrice, affirmant ne pas savoir de quoi elle parle. « Nous avons passé que des bons moments. Je la respecte. Je n’ai aucune idée de pourquoi elle était mécontente. Je ne peux pas parler pour elle », a-t-il affirmé.

En ce qui concerne les accusations qui ont plu après celles d’Ally Sheedy, l’acteur a affirmé que les déclarations n’étaient pas « exactes ». « Dans la vie, je suis fier d’assumer les choses que j’ai faites. J’ai besoin de le faire pour me sentir bien. Quand je sais qu’il y a quelque chose qui cloche, qui a besoin d’être changé, je mets un point d’honneur à le faire. Les choses que j’ai vues sur Twitter ne sont pas exactes, mais je soutiens les personnes qui dénoncent et qui peuvent parler parce qu’elles n’ont pas pu parler pendant si longtemps. Je ne veux pas les faire taire », a-t-il encore déclaré, plutôt décontracté.

Rappelons-le, en 2014 l’acteur avait été accusé, preuves à l’appui (captures d’écran), d’avoir tenté de séduire une mineure sur les réseaux sociaux.