Le gouvernement a annoncé vouloir réduire la période des soldes d’hiver et d’été de six à quatre semaines, dès 2019. Le secrétaire d’État à l’Économie a également proposé un « blackfriday à la française ».

 

Les soldes d’hiver débutent ce mercredi, elles se poursuivront jusqu’au 20 février. Durant six semaines les -30% et -50% ne vont cesser de défiler dans les boutiques. Mais cet événement attire de moins en moins de clients chaque année. Alors le gouvernement s’interroge quant à la durée de ces soldes d’hiver et d’été.

Delphine Gény-Stéphann, la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des finances, Brune Le Maire, a détaillé les propositions de Bercy pour modifier cette période très attendue.

 

 Un changement prévu pour 2019
La secrétaire d’État souhaite réduire la période des soldes d’été et d’hiver. De six semaines, elles passeraient alors à quatre « afin de focaliser l’attention, créer plus d’urgence et d’envie », a-t-elle déclaré. Ce changement s’inscrirait alors dans le cadre de la loi Pacte qui doit permettre d’accompagner la croissance des entreprises.

Cette loi sera présentée au printemps prochain. Les périodes de soldes ne seraient alors raccourcies qu’à partir de l’hiver prochain, soit en janvier 2019.

 

Vers la création d’un « blackfriday à la française » ?
Delphine Gény-Stéphann annonce également la possible mise en place d’un « blakcfriday à la française ». Au niveau national, les commerçants pourraient alors organiser des promotions sur une période courte, de deux ou trois jours, en dehors des soldes. « Aux professionnels de choisir la période« , a-t-elle ajouté.