Les sorties ciné de cette semaine promettent de grands fous rires. Entre rétrécissement, éleveurs en colère nus et affaire d’héritage, le box-office fait dans l’humour.

Downsizing, rétrécir pour séduire

Pour lutter contre la surpopulation, un processus est créé afin de réduire la taille des hommes. Paul Safranek (Matt Damon) et sa femme (Kristen Wiig) sont séduits par le projet. Ils se décident donc à quitter leur quotidien à Omaha pour la vie miniature tous les deux… Ou du moins c’est ce que Paul pense.
Dans cette comédie américaine, Alexander Payne dépeint une société en danger, brillamment exploité par un Matt Damon de douze centimètres.

Normandie Nue, un film à poil

À l’affiche également une comédie française. Philippe Le Guay, Les femmes du 6e étage et Le Coût de la vie, pose ici sa caméra dans les champs et met en scène une galerie de personnage interprété par François Cluzet, Toby Jones et François-Xavier Demaison.
L’histoire : des éleveurs touchés par la crise, dans un petit village normand. Georges Balbuzard (François Cluzet), maire de Mêle-sur-Sarthe est prêt à tout pour sauver sa patrie. Le hasard veut que Blake Newman (Toby Jones), grand photographe conceptuel qui déshabille les foules, soit de passage dans la région. Cependant aucun Normand ne semble prêt pour se mettre à nu…

La monnaie de leur pièce, mais qui empochera le pactole ?

Paul, Nicolas et Charlotte, trois frères et sœur, ont toujours pensé hériter de leur riche tante Bertille. Échec. Une fois morte, la famille découvre que la vieille dame a tout légué à la cousine Éloïse. Un pot-de-colle que la fratrie n’avait pas revu depuis un moment. Pourquoi refait-elle donc surface dans leur vie ?
La monnaie de leur pièce, un film d’Anne Le Ny, qui suit les conventions d’un cinéma français déjanté. La réalisatrice réunis à l’écran des acteurs expérimentés, tels qu’Anémone et Miou-Miou et de jeunes comédiens prometteurs, comme Baptiste Lecaplain et Julia Piaton.