Selon L’Equipe, la Corée du Nord sera présente aux Jeux Olympiques d’hiver 2018. Des réunions des familles séparées par la guerre pourraient revoir le jour. Voici les deux axes qui sont ressortis de la discussion entre Séoul et Pyongyang ce mardi.

C’est le début d’une entente entre les deux Corées après les fortes tensions provoquées par les ambitions nucléaires de Pyongyang. Un premier face à face après deux ans où les pays ne s’étaient pas rencontrés. Le ministre sud-coréen de l’Unification Cho Myoung-Gyon et le responsable de la délégation nord-coréenne Ri Son-Gwon se sont serré la main. Ce dernier a par la suite proposé d’envoyer des athlètes aux JO de février prochain en Corée du Sud. Mais ce n’est pas tout. Les sportifs seront accompagnés d’une délégation de haut niveau, composée de supporteurs, d’artistes et d’une équipe de démonstration de taekwondo.

Séoul a aussi profité de la rencontre pour appeler à la reprise des réunions des familles séparées par la guerre (1950-53), ainsi qu’à des pourparlers entre Croix-Rouge des deux pays.