Le Consumer Electronic Show de Las Vegas, le plus grand salon technologique du monde, ouvre ses portes dès demain. Plus connu sous l’acronyme CES, il accueillera jusqu’au 12 janvier prochain des milliers d’entreprises venues des quatre coins du monde. Parmi elles, des jeunes pousses issues de la Ville Rose.

Les start-up les plus inventives du monde sont attendues au Consumer Electronic Show (ou CES) de Las Vegas du 9 au 12 janvier prochains. Présenté comme le salon mondial de l’innovation, il est le rendez-vous incontournable des acteurs du numérique. Cet événement rassemble depuis 51 ans chefs d’entreprises, start-up, investisseurs et journalistes autour d’une thématique centrale. Cette nouvelle édition se concentrera sur « la Ville intelligente ».  Et à ce jeu-là, la région Occitanie n’est pas à la traîne.

https://platform.twitter.com/widgets.js

Made in Occitanie 

Sur les 60 entreprises de la délégation régionale Occitanie, 20 ont été retenues par le comité d’organisation américain pour exposer sur « l’Eureka Park » du CES. Une première pour la région. Ce dernier est surnommé « le poumon du salon », car il est consacré aux start-up jugées les plus innovantes du marché.

Parmi elles, de jeunes pousses toulousaines :

La start-up toulousaine Wizzili a ainsi quitté les locaux de la Mêlée Numérique, rue d’Aubuisson, pour la célèbre ville de divertissement. Elle présentera sur place son application ainsi que son « enceinte-assistant personnel » de 9 centimètres de diamètre. Équipée de la reconnaissance vocale, cette dernière permet aux familles d’organiser leurs rendez-vous et activités. Son inventeur, Grégoire Tyrou, veut ainsi mettre « l’intelligence artificielle au service des parents ».

Le Toulousain Im Innov introduira lui aussi une nouvelle technologie baptisée EquiSure. Conçut par Christophe et Catherine Le Camus, il s’agit d’un système d’alerte connecté qui assure la sécurité du cavalier et de son cheval. Intégré dans la bombe et la têtière, il permet d’être géolocalisation en permanence. Lors d’une chute, il envoie alors automatiquement un message aux proches enregistrés.

https://platform.twitter.com/widgets.js

L’entreprise EH Tech travaille depuis 2009 sur Obox, un système de récupération de chaleur grâce aux eaux usées. Le principe est simple : déposer une petite boite à la sortie de sa douche dans laquelle deux tuyaux se croisent. Grâce à cette proximité, l’eau froide qui alimente le chauffe-eau est ainsi chauffée par l’eau évacuée de la douche. Hugo Durou, Toulousain et président de l’entreprise, a déposé pas moins de 7 brevets pour développer ce système.

Road Light, une start-up toulousaine, veut venir en aide aux motards en proposant un boîtier connecté. Ce dernier a pour objectif de synchroniser l’allumage des feux-stops et clignotants avec des lampes fixées sur leurs dossards. Road Light fait partie des jeunes pousses sélectionnées pour être présente dans l’Eureka Park.

Un site de rencontre pour colocataires, appelé Bubbleflat, sera également présent. Développé par six Toulousains, il compte déjà plus de 16 000 inscrits en France. Des résultats satisfaisants pour Nicolas Conté, cofondateur de la plate-forme, qui espère grâce au CES conquérir le marché nord-américain.

Quelques jours pour séduire 

Pour cette édition 2018, plus de 185 000 visiteurs sont attendus pour parcourir les 225 000 mètres carrés de stands, d’espaces de coworking et de salles de conférences. Au total, plus de 4 000 entreprises en provenance de plus de 150 pays nourrissent l’espoir de se faire remarquer. Plus de 200 jeunes pousses françaises sont du voyage.

Une délégation conduite par Nadia Pellefigue, la vice-présidente du conseil régional en charge du développement économique, représentera fièrement la région Occitanie. Le Consumer Electronic Show, vitrine mondiale, est l’occasion pour ces entreprises de lancer leur produit, de pénétrer de nouveaux marchés et de rencontrer des distributeurs, investisseurs et acteurs clés du monde entier.

Chams Iaz