Entre le 25 et le 31 décembre dernier, pas moins de 12 000 patients se sont présentés aux urgences en France pour un syndrome grippal, rapporte Santé publique France. Un indicateur criant sur une épidémie 2017-2018, particulièrement virulente. Et encore le pic épidémique ne serait pas encore atteint.
 49 % des hospitalisations en France concernent des enfants de moins de 15 ans. Un pourcentage inquiétant en ce jour de rentrée scolaire. Les autorités de santé craignent donc aujourd’hui que le virus se propage un peu plus dans la région toulousaine. De ce fait, la DGS (Direction Générale de la Santé) appelle les parents à « ne pas envoyer à l’école un enfant qui a potentiellement la grippe » afin de limiter les effets de l’épidémie.
Pour lutter au mieux contre la propagation du virus, voici 4 gestes à adopter d’urgence !