Thierry Breton, ancien ministre de l’Économie a annoncé ce jeudi qu’il soutiendrait finalement Emmanuel Macron, inquiet d’un éventuel second tour Le Pen/Mélenchon. Hier, Jérôme Lavrilleux, ancien directeur-adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy avait fait le même choix, en annonçant voter pour le candidat d’En Marche! lâchant ainsi François Fillon à dix jours des élections.