Il vous empêche de dormir, il vous exaspère avec sa musique trop forte ou sa voix qui porte un peu trop. Des fois, c’est elle, qui vous énerve à marcher avec ses talons, ou quand elle passe l’aspirateur à 8 heures du matin un dimanche. Voilà, votre voisin(e) vous pourrie la vie, quotidiennement, il vous faire vivre un véritable enfer, et vous ne savez plus quoi faire pour retrouver la paix…

« C’est une plaie ce type, j’en peux plus, je sais pas ce qu’il fait de sa vie, mais il est là, tout le temps, et chaque jour c’est un véritable bordel ». Sophie a 23 ans, étudiante en commerce, elle vit à Toulouse, pas très loin du quartier des Carmes. Depuis plus de deux ans, elle loue un petit studio de 23m2 au 3ème étage d’un ancien immeuble. Elle s’est fait son petit cocon, et fait tout pour mener sa vie d’étudiante. Seulement, après une année tranquille, un nouveau voisin s’est installé dans l’appartement d’en face au mois de septembre. Musique forte, soirées, objets qui tombent, ébats amoureux, etc. Aujourd’hui, ça fait 5 mois que Sophie vit un enfer au quotidien, et concrètement, elle arrive au bout de ses limites. « Quand il fait pas soirée, il écoute la musique super fort, ou c’est tout simplement lui qui parle fort. Heureusement quand je suis en cours j’ai pas à le supporter. Mais dès que je rentre, je l’entends, et franchement, il me gonfle. C’est le fait que ça soit quotidien qui m’irrite le plus. Quand je l’ai entendu pour la première fois en plein ébat sexuel, j’ai trouvé la situation un peu gênante mais drôle. Mais quand tu commences à l’entendre assez souvent ça devient gonflant. L’immeuble est vieux et pas forcément bien isolé, on s’entend tous. J’avoue que je me sens exaspérée et un peu désemparée face à la situation… Ok je suis étudiante et je fais la fête aussi, mais y’a des jours, des soirs, où j’ai envie d’être au calme ».

.

86% des Français gênés par le bruit ou les nuisances sonores

Selon une étude Ifop, 86% des Français se disent gênés par le bruit ou les nuisances sonores. La circulation de véhicules et les voisins sont les principales sources de bruit et de nuisances sonores qui gênent les Français chez eux (avec respectivement 67% et 65%). Et contrairement à ce que l’on peut penser, c’est durant la journée que ces bruits sont gênants, pour 48% des sondés, contre les 24% qui estiment être gênés uniquement la nuit (28% pour le jour et la nuit).

Alors même si Sophie est une jeune étudiante, son quotidien est devenu un enfer à cause d’un voisin trop bruyant. Comment un voisin peut-il arriver à vous pourrir autant la vie? Que peut-on faire pour arranger la situation et retrouver un peu de tranquillité? Rendez-vous demain pour la suite de cette enquête. On vous donnera toutes les solutions qui s’offrent à vous pour en finir avec votre voisin trop bruyant.

!function(e,t,n,s){var i= »InfogramEmbeds »,o=e.getElementsByTagName(t),d=o[0],a=/^http:/.test(e.location)? »http: »: »https: »;if(/^\/{2}/.test(s)&&(s=a+s),window[i]&&window[i].initialized)window[i].process&&window[i].process();else if(!e.getElementById(n)){var r=e.createElement(t);r.async=1,r.id=n,r.src=s,d.parentNode.insertBefore(r,d)}}(document, »script », »infogram-async », »//e.infogr.am/js/dist/embed-loader-min.js »);