Une bombe de la seconde Guerre mondiale a été découverte à Thessalonique en Grèce, dimanche 12 février. 70 000 habitants ont dû être évacués.

L’armée grecque a été mobilisée pour une opération de grande ampleur , dimanche 12 février. Une bombe de la seconde Guerre mondiale a été découverte à Thessalonique, près d’une station service.

250 kg d’explosifs, c’est ce que contient cette bombe. Un cordon déployé, un rayon de 1,9 km, des quartiers déserts… 70 000 habitants ont donc dû être évacués, pendant qu’une équipe de démineurs était à pied d’oeuvre autour du trou pour désamorcer l’engin. Cette opération est inédite en Grèce : « jamais une bombe d’une telle puissance n’a été retrouvée dans une zone aussi densément peuplée », a déclaré le préfet Apostolos Tzitzikota.

Une bombe de 1943

Cet engin est un morceau de l’histoire, d’une histoire qui a marqué le monde entier. Cette bombe aurait été larguée par l’aviation britannique en 1943, lors d’un bombardement visant la gare et les ports proches de la ville. L’armée ne dispose pas d’assez d’informations pour confirmer cette hypothèse. Par ailleurs, l’opération de neutralisation devrait durer jusqu’au début de soirée, dimanche 12 février. Un délai supplémentaire n’est pas à exclure. Après son désamorçage la bombe doit être transférée dans un champ de tir.