Vendredi 10 février se déroulait la 32ème cérémonie des Victoires de la Musique, en direct du Zénith de Paris. La toulousaine, Jain, semble être la grande gagnante de cette soirée. Parmi les autres victoires, c’est la jeune génération qui a été largement récompensée. 

30 artistes pour seulement 12 trophées. Et malgré la compétition, cette cérémonie était placée sous le signe de « l’esprit d’ouverture et de création ». Mais ce n’est pas tout, la soirée a été marquée par des hommages, rendus à Prince et George Michael, décédés en 2016; mais aussi des prises de positions, où certains artistes ont affiché leur soutien à Théo.

C’est donc la jeunesse qui était à l’honneur hier soir, malgré la récompense de Renaud, meilleur artiste masculin de l’année. Il a tout de même vendu près de 730 000 albums l’an dernier. Il avait déjà été récompensé en 2003 dans la même catégorie, une nouvelle victoire, une revanche presque, pour le chanteur.
Et c’est la victoire de la toulousaine Jain, que l’on retient le plus. Jain fait un véritable carton en 2016. Alors qu’elle a tout juste 25 ans et n’a réalisé qu’un seul album, la jeune femme est déjà sacrée meilleure artiste féminine de l’année. Son album, « Zanaka« , est double disque de platine et a réalisé plus de 200 000 ventes. Son clip « Makeba » a d’ailleurs reçu la Victoire du meilleur clip.

Une soirée musicale animée et variée

C’est Youtube qui les a révélées en 2015, avec une vidéo à plus de 63 millions de vues. Le trio L.E.J., composé de Lucie, Elisa, et Juliette, a été sacré « Révélation scène ». Un premier prix pour le début de leur carrière.

C’est ensuite l’album « Les Conquêtes » de Radio Elvis qui a obtenu la Victoire de « Album révélation ». Benjamin Biolay, pour son album « Palermo Hollywood« , a été récompensé dans la catégorie « Album de chanson ». Le meilleur « Album rock » revient à Louise Attaque, pour « Anomalie« .
Que l’on aime ou pas, Jul a tout de même été récompensé dans la catégorie « Album de musiques urbaines », avec « My world« . La Victoire « Album de musiques du monde » est adressée à Calypso Rose, « Far from home« . Dans un style bien différent, Kungs et « Layers », sacré « Album de musiques électroniques ». Puis, le meilleur concert ou spectacle musical a été décerné à Ibrahim Maalouf, avec « Red and Black light ».
Et pour terminer, la seule catégorie où c’est le public qui a pu voter, la meilleure « Chanson originale » a été attribuée à Vianney pour la chanson « Je m’en vais ».