Pour affronter l’Écosse, dimanche 12 février, Guy Novès a misé sur une équipe quasiment inchangée. Le seul changement dans le XV de départ est la titularisation de Goujon à la place de Chouly. 

Après avoir perdu sur le fil leur premier match du tournoi des 6 nations à Twickenham face à l’Angleterre (19-16), le week-end dernier, les hommes de Guy Novès ont l’occasion de se racheter devant leur public, dimanche 12 février face à l’Écosse ( 16h). Pour ce deuxième match du tournoi, le sélectionneur des Bleus a décidé de faire confiance aux mêmes joueurs que face à l’Angleterre. Seul changement dans le XV de départ, la titularisation du 3e ligne de l’UBB Loann Goujon en lieu et place du capitaine Clermontois Damien Chouly. Un choix que Guy Noves a qualifié de « stratégique » en conférence de presse : « Loann méritait de participer à ce tournoi. C’est lié aussi à la forme du garçon. On souhaitait savoir où il en était. L’objectif de sa titularisation est de gagner en puissance. » Du côté des remplaçants, un seul petit changement également à noter avec l’apparition du deuxième-ligne briviste Julien Le Devedec qui remplace le Clermontois Arthur Iturria