[DOSSIER] La Saint-Valentin c’est dans sept jours. Et oui, on est déjà le 7 février ! Comme dix-huit millions de Français, vous allez peut-être passer cette soirée en solo. Et pourtant, au XXI ème siècle, il existerait des milliers de façons de trouver l’amour. Entre sites de rencontre, agences matrimoniales, et applications pour « une aventure sans lendemain », peut-on vraiment trouver son âme soeur en forçant le destin ? Portrait numérique, d’une personne qui a trouvé l’Amour via Internet.

Paroles d’amoureux

Benoit* a trouvé l’Amour grâce au web sur QQ.com [c’est normal si votre anti-virus s’affole en cliquant sur le lien], l’équivalent de Facebook en Chine. Il s’est confié, via SMS, sur ses premiers pas sur le site, ses angoisses et ses désirs.

A lire aussi : Weezit, l’appli pour les timides

 « Je vais traverser le monde pour aller la rejoindre »

(* Le prénom a été modifié pour conserver l’anonymat) 

A lire aussi : Un speed-dating dans l’Antiquité

Quand les algorithmes jouent les Cupidons

Selon une étude de l’Ifop, publiée pour la journée mondiale de la Rencontre en 2012, recourir au site internet pour trouver l’amour est devenu une pratique banale dans l’Hexagone. Depuis une dizaine d’années, le nombre de nouveaux inscrits est en constante augmentation. En 2006 seulement 11% des Français utilisaient internet pour trouver l’amour, en 2010, cela représentait 20% des personnes âgées de 18 à 69 ans et 24% en 2012.

2.000 sites recensés dans le monde

Les sites et applications éclosent partout dans le monde. Toujours plus spécialisés, plus ludiques et plus chers … A deux, à trois … De même sexe, ou de même confession, il y a pour tous les goûts. Le 24heures.fr a sélectionné les algorithmes incontournables pour ne pas passer sa Saint-Valentin (encore) tout(e) seul(e).

A lire aussi : Les agences matrimoniales séduisent toujours
Dossier réalisé par C. Bigo, M. Andrieu & S. Thuault-Ney