Le candidat Benoît Hamon, représentant du Parti Socialiste pour l’élection présidentielle 2017 s’est entretenu ce jeudi 2 février le Président de la République François Hollande. Le sujet principal de cette rencontre, le cap que suivra le candidat au cours de sa campagne.

Retrouvailles entre un président déserteur et un ancien ministre mutin, du côté de l’Élysée, l’image a de quoi intéresser. D’ailleurs, l’équipe de communication du candidat PS a été très claire. Cette entrevue n’était en aucun cas destinée à chercher du côté du président sortant un quelconque soutien. En effet, qu’un chef d’Etat reçoive le candidat de son propre parti ne devrait rien avoir de choquant.

Le Rassemblement, très important aux yeux des deux hommes

Hollande et Hamon auraient échangé sur de nombreux sujets, parmi eux, l’international. À sa sortie, le candidat PS s’est ainsi montré satisfait des discussions, parlant d’échanges « très riches », notamment au sujet de Donald Trump, du réchauffement climatique, de l’Europe, ou encore de la sécurité de la France. Les deux politiques ont aussi mis le « rassemblement » au centre des discussions, jugeant l’un comme l’autre que l’union de la gauche était primordiale.

 

Benoît Hamon a refusé toute idée de « passage de témoin » entre lui et François Hollande. Cependant, lui qui grimpe toujours plus haut dans les sondages ne peut clairement pas le cacher, c’est bien l’Élysée qu’il vise pour 2017.