La toute nouvelle génération de Footix ne le connait peut-être pas, mais ceux qui ont suivi ne serait-ce que de loin l’actu footballistique des années 2000 ne peuvent pas ignorer le joueur. L’ Anglais Frank Lampard, qui aura tout au long de sa carrière évolué au poste de milieu, prend définitivement sa retraite. 

Un pied droit, une frappe pure, une vision de jeu, une grande gueule, et une dureté qui a fait de lui ce qu’il représente aujourd’hui. D’abord joueur de West Ham, avec un premier contrat pro signé en 1996, et jusqu’en 2001 et après un bref passage à Swansea en cours de la saison, il s’exporte magnifiquement à Chelsea, où il offre ses services au club londonien pendant 13 longues saisons. 648 matchs joués, pour 211 buts sous le maillot des Blues. Il aura empoché pendant cette période trois titres en championnat, en 2005, 2006 et 2010. Rajoutons-y un titre de Ligue des Champions en 2012, ou encore une 2nd place au Ballon d’Or en 2005, pour ne citer que ça. Ses entraîneurs et les joueurs qu’il a côtoyé le considèrent encore aujourd’hui comme l’un des « meilleurs joueurs de sa génération, du fait de sa polyvalence exceptionnelle ».

En 2014, à 35 ans, il part du côté de Manchester City, où il dispute 39 matchs, pour 8 buts marqués. C’est le début de la fin. En 2015, il quitte l’Angleterre, pour un dernier challenge aux États-Unis d’Amérique. Il signe au New York City FC.

Ce jeudi 2 février, « Franky » annonce sa retraite à l’âge de 38 ans. Il laisse derrière lui une image de joueur dur extrêmement talentueux. Il avait aussi disputé plus de 100 matchs en équipe nationale.