Lundi 30 janvier, un élève de 17 ans a été poignardé près de son lycée du XXème arrondissement de Paris. Il a succombé à ses blessures.

Une altercation qui a mal tourné. Lundi 30 janvier, un élève de terminale a été poignardé près de son établissement scolaire, le lycée professionnel Charles-de-Gaulle, dans le XXème arrondissement de Paris. Le coup de couteau serait parti d’une altercation avec un groupe de jeunes, vers 12h30. « Il y a eu une bagarre devant le lycée, un contre un, avec coups de casque, coups de poing et puis il y a eu un coup de couteau, là (dans les côtes N.D.L.R.), a expliqué un lycéen à l’AFP. Les auteurs sont en fuite.

Le rectorat s’est directement rendu sur place où se trouvaient déjà les pompiers, qui n’ont rien pu faire. La ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a affirmé qu’une « cellule médico-psychologique est mobilisée auprès des élèves et de l’ensemble de la communauté éducative et le restera aussi longtemps que nécessaire ».

« Il s’agit d’un élève de terminale, de 17 ans. A l’heure de la pause déjeuner, il est sorti de l’établissement. Il y a eu une altercation, avec, vraisemblablement -mais l’enquête devra le vérifier- plusieurs individus. On ne sait pas encore si ces derniers sont des élèves du lycée ou pas. » Les circonstances du drame sont donc, pour l’heure, encore floues. Une enquête a été ouverte, le deuxième district de la Police Judiciaire Parisienne s’en est saisi.