Un jeune migrant de 22 ans est mort noyé dans le Grand Canal de Venise, dimanche 22 janvier. Alors qu’il attentait à ses jours en sautant à l’eau, personne parmi les centaines de personnes présentes n’est venu lui porter secours, au contraire, certains spectateurs ont même filmé la scène. 

La scène donne froid dans le dos. Alors que de nombreux habitants et touristes se promenaient le long du canal, ce dimanche après-midi, un jeune gambien se jette dans cette eau à à 5°C. D’après les médias locaux, comme Corriere del Veneto, l’homme souhaitait mettre fin à ses jours. Pourtant, malgré le désespoir et le danger, cette scène s’est transformée en véritable divertissement pour la centaine de personnes présentes. Plusieurs témoins ont filmé la scène, et ont ensuite posté la vidéo sur les réseaux sociaux. Mais cela n’est rien à côté des gens qui insulté le jeune garçon : « Laissez-le mourir« , « Rentre chez toi« , ou encore « C’est une merde« . Quelques minutes après, un jeune homme se décide à jeter une bouée de sauvetage, mais le gambien ne le saisit pas, et meurt noyé dans une eau à 5°C.

Une enquête vient d’être ouverte, elle déterminera si quelqu’un est en faute. D’après le directeur des sauveteurs, « si vous jetez une bouée à quelqu’un qui se trouve dans une eau glacée, il ne l’attrapera pas. Il vaut mieux essayer de saisir la personne en s’approchant par bateau« , avant de préciser que « plonger seul dans cette eau glacée signifie risquer votre vie« .
La police tente de comprendre les raisons qui auraient pousser le jeune migrant à se jeter à l’eau. Un sac à dos lui appartenant a été retrouvé près du canal. Un rassemblement en hommage au garçon a eu lieu ce vendredi 27 janvier, à Venise. Le maire vénitien a déclaré que la ville allait financer son enterrement, grâce aux « fonds solidarité ».