Le champion jamaïcain, Usain Bolt, vient de perdre officiellement une de ses neufs médailles d’or olympiques. La raison? La disqualification du relais jamaïcain (4x100m) pour cause de dopage de l’un de ses membres, Nesta Carter, en 2008, pour les Jeux Olympiques de Pékin.

Désormais, « Lightning Bolt » n’est détenteur ‘que’ de huit titres olympiques. Mais ce n’est pas une surprise, cette décision était attendue depuis juin 2016, lorsque Carter avait été déclaré positif à un stimulant. « Nesta Carter est reconnu coupable d’avoir enfreint la réglementation antidopage lors des jeux Olympiques de Pékin en 2008 (…) Il est disqualifié du relais 4×100 m (…) L’équipe jamaïcaine est disqualifiée (…) Les médailles correspondantes (…) et les diplômes correspondants sont annulés et doivent être rendus », avait déclaré l’instance olympique dans son communiqué.

On peut dire qu’Usain Bolt est une victime collatérale de cette histoire de dopage. Et lorsqu’on lui avait annoncé, en juin 2016, qu’il allait perdre sa médaille, le sprinter jamaïcain avait l’air de plutôt bien prendre la nouvelle, « ça ne changera en rien mon héritage. Je serai déçu bien sûr de perdre cette médaille mais c’est la vie. Que voulez-vous faire? Je n’ai aucun contrôle là-dessus ».

Usain Bolt devra donc se contenter de huit médailles, puisque l’athlète a annoncé lors des Jeux Olympiques de Rio qu’il arrêtait sa carrière. Cependant, « la Foudre » sera quand même présente aux Championnats du monde d’Athlétisme 2017, à Londres.