A la mi-journée, 400 000 citoyens ont voté à la primaire de la Gauche. Un chiffre, bien en deçà des 1,5 million attendus. 

Pour le premier tour de la primaire de gauche, l’une des principales préoccupations des élus du Parti socialiste était de mobiliser un maximum de citoyens. Leur objectif : atteindre les 1,5 million de votants.

Et la gauche se prend encore une claque. À la mi-journée, le taux de participation étant en dessous des résultats espérés. À 14h, seulement 400 000 citoyens ont poussé la porte de 63% des bureaux votes, en France et dans les territoires d’outre mers. Alors que la primaire de la droite organisée en novembre 2016, avait rassemblé 1,1 million de votants à la mi-journée.

Participation minime à Toulouse

La salle Barcelone vide pour la primaire de la Gauche. /Photo A. Bernigaud

La salle Barcelone vide pour la primaire de la Gauche. /Photo A. Bernigaud

En Haute-Garonne, deux cents bureaux ont ouvert à 9h, comme les 7530 bureaux de vote en France. Ce matin, il n’y avait pas la queue pour aller voter à la salle Barcelone à Toulouse. Et pour cause, seulement 2% des inscrits sur les listes électorales de la commune de la Ville rose, ont participé à la primaire de la gauche.

 

[embedyt] http://www.youtube.com/watch?v=VHD53YaoMvc[/embedyt]