Alors que Donald Trump a été investi hier comme 45e président des Etats-Unis, des millions de femmes ont prévu de manifester à travers la planète pour contester la victoire de ce dernier.

Washington, New-York, Seattle mais aussi Paris, Berlin, Sydney… C’est dans 57 pays que des millions de femmes (et hommes) ont prévu une marche symbolique contre Donald Trump. Les organisateurs espèrent réunir 200 000 personnes, rien qu’à Washington, où Donald Trump vient d’être investi. Mais il n’y a pas qu’aux Etats-Unis que le mouvement est lancé. A Paris, ce sont 10 000 personnes qui sont attendues place du Trocadéro pour cette « Marche des femmes ».

 

Plusieurs célébrités attendues

Aux Etats-Unis de nombreux écrivains et poètes ont annoncé des lectures publiques en dénonciation de Donald Trump. De plus, des figures comme le cinéaste Micheal Moore, la militante des droits civiques Angela Davis ou encore l’actrice Scarlet Jonhasson ont prévu de s’exprimer durant cette marche à Washington. D’autres célébrités comme Cher ou Katy Perry ont, elles, apporté leurs soutiens à la marche.

Des premières marches en Australie et Nouvelle-Zélande

Dans la matinée des premières marches ont eu lieu dans le calme en Australie et en Nouvelle-Zélande. Des milliers de personnes se sont réunis à Sydney et Melbourne en Australie et à Wellington et Auckland en Nouvelle-Zélande.