La narcotrafiquant Joaquim El Chapo Guzman est arrivé, dans la nuit du jeudi 19 janvier aux Etats-Unis. Il devrait comparaître vendredi 20 janvier, devant un tribunal fédéral de Brooklyn.

Dernière escale pour El Chapo (« El Chapo », pour sa petite taille »). Le narcotrafiquant a été extradé d’une prison Mexicaine vers New-York, dans la nuit de jeudi à vendredi. La Cour suprême Mexicaine avait refusé deux recours contre son extradition. Il devrait comparaître, dès le 20 janvier, devant un tribunal fédéral de Brooklyn pour blanchiment d’argent, trafic de drogue, enlèvement et meurtre à Chicago, Miami, Brooklyn ou encore Manhattan.

Le baron de la drogue s’était fait arrêté il y a un an à Sinaloa, dans le nord-ouest du Mexique, après des mois de cavales et des évasions spectaculaires. En mai, il était incarcéré dans une prison à proximité de la frontière avec le Texas. Il avait reçu la garantie qu’il éviterait la peine de mort, avec son extradition vers les Etats-Unis.

Ses évasions dignes d’un film.

El Chapo est un des narcotrafiquants les plus connus au monde, notamment pour ses évasions. En 2001, après 8 ans passés dans une prison de haute-sécurité au Mexique, il s’est d’abord échappé dans un panier à linge. Mais la plus connue reste, celle de 2014. Détenu dans la prison d’El Altiplano, dans le centre du pays, il s’est échappé de sa cellule par un tunnel de plus d’un kilomètre de long. Une chasse à l’homme avait été lancé et El Chapo avait été arrêté en janvier 2015.