30 personnes ont disparu, dans la nuit de mercredi à jeudi, emportées par une avalanche. Les secours ont continué les recherches toute la nuit.

Jeudi 19 janvier au soir, il n’y avait toujours pas de trace de survivants. Les services de secours italiens continuent de s’activer pour sauver les 30 personnes disparues dans l’avalanche qui a emporté leur hôtel. Ils redoutent déjà un « lourd bilan » mais Fabrizio Curcio, directeur de la Protection civile, se voulait rassurant : « Il y a toujours de l’espoir. S’il n’y en avait pas, les sauveteurs ne donneraient pas tout ce qu’ils ont ».

L’hôtel Rigopiano, dans le village de Farindola est situé à 1 200 mètres d’altitude. Il s’est retrouvé dans le couloir de l’avalanche, qui a continué sur plusieurs dizaines de mètres après l’avoir englouti. Les conditions météorologiques difficiles n’ont pas permis aux secours d’accéder rapidement sur les lieux après le drame. Depuis l’hélicoptère de la Police de l’Etat, les images sont spectaculaires.

 

Les familles des victimes sont arrivées sur les lieux. Les secours continuent d’explorer toute la zone où l’avalanche s’est étalée.