La compagnie low-cost Ryanair a été condamnée, le 10 janvier, pour travail dissimulé à l’aéroport de Marseille-Marignane. Elle a été placée sous contrôle judiciaire.

C’est France 3 Provence-Alpes qui a révélé l’affaire. Mardi 10 janvier 2017, la compagnie aérienne Ryanair a été condamnée par la cour d’appel d’Aix-en-Provence pour travail dissimulé et emploi illicite de 746 personnes à l’aéroport de Marseille (soit 80% de son activité). Les faits se sont déroulés entre 2011 et 2014. Ryanair employait des salariés Irlandais, sans respecter le droit français, notamment au niveau des cotisations sociales. Lors du procès, la compagnie a exprimé son droit de silence. Elle a affirmé n’avoir commis « aucune infraction, aucun travail dissimulé ». Placée sous contrôle judiciaire, elle devra verser une caution de 5 millions d’euros, en 5 échéances, jusqu’en février 2018. Elle a fait appel de son placement en contrôle judiciaire. On la retrouvera à la chambre de l’instruction d’Aix en Provence, le 26 janvier prochain.

Ce n’est pas la première fois que Ryanair connaît cette histoire. Entre 2007 et 2010, la compagnie avait déjà été condamnée pour le même chef d’accusation, dans le même aéroport de Marseille-Majrignane, avec les mêmes méthodes. Elle avait dû payer une amende de 200 000 euros et 8,1 millions d’euros de dommages et intérêts aux organismes sociaux, syndicats professionnels et anciens pilotes qui s’étaient constitués parties civiles contre la compagnie.