Le ministère de l’Éducation Nationale met en place un plan de recrutement à grand échelle, pour la rentrée 2017. À Toulouse, 125 emplois seront créés. 

En tout, ce sont 376 nouveaux emplois qui seront créés dans l’Académie de Toulouse, pour la rentrée 2017. 141 postes seront dédiés aux classes du premier degré (maternelles et primaires), et 200 aux classes du second degré (collèges et lycées). Quatre postes de directeur de collège et/ou lycée, huit postes de CPE. Sept d’assistants de service social, cinq d’inspecteurs pédagogiques, ainsi que des emplois dans l’administration et le médical seront créés dans l’Académie. Concrètement, à Toulouse, ce sont 125 postes d’enseignants qui seront créés, 10 dans le Tarn et 4 dans le Tarn-et-Garonne.

Pour quoi faire ?

Le principal objectif pour le secondaire en Haute-Garonne est d’augmenter le nombre de classes, pour répondre à la hausse démographique et faciliter le remplacement des enseignants qui partent à la retraite. En effet, la Haute-Garonne doit répondre à une forte hausse des ces effectifs, 1614 élèves feront leur première rentrée en 2017, alors que l’Ariège et l’Aveyron connaissent une baisse importante des effectifs (-1,6 % en Arrière et -1,46 % en Aveyron). Mais aussi de renforcer le nombre de postes dans les territoires ruraux, afin de limiter la baisse des effectifs.

Au niveau du secondaire, le but de cette augmentation du nombre d’enseignants va permettre de poursuivre la réforme du collège, instaurée par Najat Vallaud-Belkacem en septembre 2016. Réduire le nombre de redoublements et éviter les sorties prématurées du système scolaire sont aussi des priorités. Les élèves en situation de handicap devraient être aussi favorisés par cette mesure.