Une majeure partie des anciens journalistes d’Itélé lanceront un nouveau média d’information sur les réseaux sociaux appelé « Explicite ». Ils tenaient ce lundi 16 janvier leur première conférence de presse avant le lancement officiel prévu vendredi 20 janvier.

Deux mois après la grande vague de démission chez Itélé, les anciens journalistes de la chaîne rebondissent. Ils vont lancer ce vendredi 20 janvier un nouveau média d’information qui sera diffusé sur Facebook, Twitter et YouTube. Une date qui n’a pas été choisie au hasard. En effet c’est ce vendredi que Donald Trump sera officiellement investi en tant que nouveau président des Etats-Unis. « La priorité aujourd’hui c’est d’être présent sur les réseaux, raconte Olivier Ravanello, ancien spécialiste des questions internationales d’Itélé  « parce qu’on l’a vu notamment avec l’élection de Trump, ces réseaux deviennent un champ pour des prises de paroles qui sont parfois assez désordonnées ».

L’objectif  affiché par ce projet baptisé « Explicite » est donc simple : proposer du contenu journalistique pour aller à la rencontre de ceux qui s’informent sur les réseaux sociaux « parce que les médias classiques ne les satisfont pas complètement ». Exit le plateau télé, les caméras et les infrastructures coûteuses « qui seront obsolètes dans 10 ans » selon Olivier Ravanello, place à un journalisme nouvelle génération basé sur le numérique et l’interactivité entre journalistes et internautes pour créer un média au service des gens. Pour cela ces journalistes comptent donner largement la parole aux citoyens grâce aux vidéos live sur Twitter et Facebook où le public peut directement poser les questions qu’il souhaite à des spécialistes, ou encore demander un éclairage à un reporter qui vient de passer toute la journée sur une actualité. « Nous allons pouvoir faire de l’information en toute liberté, sans contrainte de temps, de flux, de contenu » détaille Olivier Ravanello lors de la conférence de presse de présentation.  « Nous ne nous interdisons rien. Faire du live mais aussi des reportages long de 20 minutes ou encore des formats plus courts. C’est en quelque sorte comme une chaîne d’information en continue à la demande. Imaginez une chaîne où vous n’avez plus besoin d’attendre l’heure du journal pour vous informer, une chaîne où vous pouvez aller vers ce qui vous intéresse ».

 

Ce qui est sûr c’est que le concept semble séduire les internautes, qui étaient déjà plus de 14 000 à suivre le compte de la rédaction d’Explicite sur Twitter aujourd’hui en fin d’après midi alors qu’aucun contenu n’était encore disponible mis à part la conférence de presse de présentation (que l’on pouvait d’ailleurs suivre en live et durant laquelle il était déjà possible de poser nos questions aux journalistes).

 

Des journalistes bénévoles dans un premier temps :

Côté financement la plate-forme compte passer par le crowd-funding, notamment pour financer la production de contenus. « L’objectif n’est pas de dégager des moyens pour se payer un salaire car nous serons tous bénévoles pendant les mois à venir » confie Olivier Ravanello. La rédaction d’Explicite est pour l’heure composée de 54 journalistes, pour la plupart des rescapés qui ont quitté le navire Itélé après la grève historique des salariés de la chaîne en novembre dernier comme Guillaume Genton,  Olivier Ravanello, Sonia Chironi, Olivier le Foll, François Pinet ou encore Florent Peiffer. La rédaction ne semble cependant pas pas exclure d’accueillir d’autres journalistes. « Nous sommes ouverts » assure t-elle.