Samedi 14 janvier, à 20h, le TFC reçoit Nantes pour le compte de la 20e journée de L1. Pour cette rencontre, le préfet de la région Occitane et du département de la Haute-Garonne, Pascal Mailhos a pris un arrêté préfectoral interdisant l’accès aux abords du stade à tout supporter du FC Nantes non reconnu par le club. En effet, il sera  » interdit d’accéder, circuler ou stationner sur la voie publique dans de nombreuses rues toulousaines du centre-ville.

La préfecture craint des débordements

Une décision que la préfecture explique par  » un risque sérieux de troubles à l’ordre public « . Le 5 novembre dernier, lors du match-aller entre les deux formations, d’importants débordements ont eu lieu dans l’enceinte de la Beaujoire à Nantes dans la célèbre tribune de la Brigade Loire. Mécontents à l’époque des résultats de leur équipe, une dizaine d’individus cagoulés avaient tenté de pénétrer dans la tribune présidentielle où se trouvaient Waldemar et Franck Kita, le propriétaire du club et son fils directeur général, entraînant une intervention des forces de l’ordres. Outre cet événement, une forte animosité existe entre les deux clubs ultras des deux clubs. La préfecture a donc préféré jouer la carte de la sécurité et ne prendre aucun risque.