L’équipe de France de 1998 et le Stade Toulousain vont chausser les crampons pour soutenir les enfants malades et leur famille. Ce match de foot-rugby se tiendra le 10 juillet 2017 au stade Ernest Wallon.

Chausser les crampons et fouler la pelouse dans un stade plein, ils l’ont fait plein de fois dans leur carrière. Ils sont champions du monde, champions d’Europe ou champions de France… le temps d’un match les anciens footballeurs de 1998 et les joueurs du Stade Toulousain (édition 2017) vont s’affronter dans un duel atypique : un match de foot-rugby. Cette rencontre n’aurait pas lieu si elle n’avait pas pour but de soutenir une cause caritative : la maladie. Ce match est organisé pour et par l’association Un sourire, un espoir pour la vie parrainé par le  footballeur Corse, Pascal Olmeta.

Un match, « clin d’oeil à la vie »

100% des fonds récoltés par la billetterie seront ainsi reversés à l’association. Un moyen de venir en aide aux familles, dont le quotidien est partagé entre les soins et les hôpitaux. Donner le sourire aux enfants, améliorer leur moral, réaliser leurs rêves… l’objectif de l’association est de tout mettre en oeuvre pour que les enfants et leurs proches aient la force de lutter contre la maladie. « Ce match est un clin d’oeil à la vie, une occasion de faire la fête. C’est avant tout un événement pour que les familles viennent, nombreuses. Qu’il y ait une rencontre entre les enfants et les joueurs professionnels », avoue Pascal Olmeta.

Une journée de partage… sportif

Courir avec un ballon ovale, se faire plaquer par des rugbymen expérimentés… l’équipe de France 98 n’en ait pas à son premier coup d’essai. Et oui Zinédine Zidane ainsi que Didier Deschamps ont déjà dû affronter le RC Toulon, l’année dernière. Pour cette quatrième édition, les anciens n’hésitent pas une nouvelle fois à faire passer en priorité « le bien-être des enfants », au risque d’un coup dur physique.

 

La bonne humeur est le maître mot pour cette journée. « Il n’y a pas de raison qu’un joueur de rugby ne sache jouer avec ses pieds et un joueur de foot avec ses mains », s’amuse Fabien Pelous, directeur sportif du Satde Toulousain. En tout cas sur le terrain, la rencontre et l’esprit de compétition risque d’être…mythique.

 

 

A l’issu du match, l’ambiance devrait être de mise. Pour cela il faudra compter sur la troisième mi-temps. Puisque la journée sera clôturée par un concert, qui devrait réunir des chanteurs français et internationaux. La billetterie devrait ouvrir le 14 février, comptez entre 10 et 50 euros la place.