Le Stade Toulousain se déplace chez les London Wasps ce samedi 14 janvier à 16h15 pour la 5e journée de Coupe d’Europe. Un match décisif que les Toulousains doivent absolument gagner s’ils veulent conserver toutes leurs chances d’accéder aux ¼ de finale. Même si la rencontre s’annonce difficile, les joueurs et leur coach semblent l’aborder plutôt sereinement.

Samedi, le Stade n’aura plus le droit à l’erreur. En effet, les joueurs d’Ugo Mola pourraient bien dire adieu à la Coupe d’Europe samedi s’ils ne parviennent pas à s’imposer sur la pelouse des London Wasps. Un pari qui s’annonce compliqué pour les « Rouge et Noir » contre une équipe londonienne première de son classement qui les avait tenu en échec (23-23) lors du match aller à Ernest Wallon en octobre. Les Toulousains devront donc tout donner samedi pour parvenir à arracher cette victoire si précieuse en terre londonienne. « Il n’y aura pas de parachute si on perd, on sait qu’on doit absolument gagner » raconte Thierry Dussautoir. « On a confiance en nous et on sait qu’on en est capable d’aller arracher la victoire ». Pour cela les joueurs devraient certainement pouvoir s’appuyer sur la bonne dynamique qui règne dans le groupe puisque l’équipe retrouve la Champions Cup après deux succès consécutifs en championnat face à Clermont et Grenoble. « Ça fait du bien, déjà au niveau du classement mais surtout pour la confiance. Après on sait que la coupe d’Europe c’est une autre histoire, ça relève d’un autre niveau et d’une autre intensité ». Pour Ugo Mola, ces deux succès en championnat sont certes « encourageants », mais le coach tient quand même à ce que son équipe reste concentrée. « Il y a beaucoup de choses à prendre en compte contre cette équipe des London Wasps qui est première de son championnat et très prolifique offensivement. Nous devons garder l’éveil nécessaire ». Malgré la pression de l’enjeu crucial et le timing serré pour préparer cette rencontre c’est donc un groupe toulousain plutôt confiant qui s’apprête à aller défier les Wasps sur leur pelouse, avec pour objectif la victoire « On a l’effectif pour faire aller quelque chose là-bas » explique Maxime Médard. « On l’a déjà fait auparavant contre des équipes comme les Saracens, espérons que le tout le monde répondra présent le jour du match ».
Les Wasps : une équipe tournée vers l’offensive
Le plus difficile pour les « Rouge et Noir » dans cette rencontre sera de réussir à attaquer tout en restant concentré et solide en défense face à une équipe londonienne qui jouera sans doute de sa puissance offensive pour maintenir la pression pendant tout le match. Le coach Ugo Mola et ses joueurs le savent et sont prévenus :« Les Wasps c’est plus de deux essais et demi par match, 52 essais en première division anglaise mais aussi une capacité à très bien défendre. C’est vraiment une équipe tournée vers l’offensive qui a le besoin et l’envie de tenir le ballon pour marquer. C’est certainement la meilleure équipe du moment ». Un élément qui va très certainement accroître la pression qui entoure la préparation de ce match décisif, mais de ce côté là les toulousains ont de quoi rivaliser face aux anglais. « L’enjeu est de trouver l’équilibre entre la concentration nécessaire sans tomber dans trop de nervosité. On a quand même la chance d’avoir dans l’effectif des joueurs habitués à jouer ce type de rencontre ».

Retours d’importance
Bonne nouvelle pour le Stade Toulousain : le groupe pourra compter sur un effectif quasi-complet qui enregistre les retours de Yoann Maestri, Jean-Marc Doussain notamment Yacouba Camara absent depuis 8 suite à une rupture des ligaments croisés. En revanche Patrico Albacete, Sofiane Guitoune et Edwin Maka sont toujours forfaits. Ugo Mola a également indiqué qu’ « aucun risque » ne serait pris avec Luke McAlister, victime d’une commotion la semaine dernière face au Stade Français.