Prendre soin de son corps tout en prenant soin de la planète, c’est l’objectif de Run Eco Team. Le principe est simple « 1 run = 1 déchet ». Il y a un an, Nicolas Lemonnier commence à ramasser les déchets qu’il trouve durant son jogging, et, naturellement lui vient l’idée de créer le groupe Facebook Run Eco Team afin de sensibiliser les autres joggeurs à ce geste citoyen. 

Depuis quelques années, le jogging rencontre un véritable succès. Pourtant, les joggeurs, notamment ceux des centres-ville, sont confrontés à tous ces déchets qui jonchent les routes, les trottoirs ou les parcs. Plutôt que de subir, Nicolas Lemonnier, joggeur régulier, a décidé de changer les choses. « Je me suis mis à courir il y a un an et demi, et j’ai constaté qu’il y avait beaucoup de déchets. Jusqu’au jour où j’ai ramassé un déchet, j’ai posté une photo sur Facebook et les gens ont beaucoup réagi. Et c’est là que j’ai eu l’idée de créer un groupe, pour réunir ceux qui le faisaient déjà et inciter d’autres personnes à le faire ». Le groupe a rapidement rassemblé des centaines de membres, et Nicolas a donc décidé de créer une association, « grâce à l’association j’ai pu organiser des ventes de t-shirts, et j’ai utilisé les bénéfices pour envoyer du matériel running à des gens qui ont peu de moyens ».

Une initiative qui a déjà séduit près de 13000 personnes

Depuis le lancement du groupe, ils sont près de 13000 à ramasser des déchets chaque semaine. L’initiative est donc bien en marche et pourrait avoir un véritable impact sur l’environnement, « tout le monde est sensible à ça, et ce groupe a été créé pour que ce geste devienne un réflexe. On voit que c’est possible, on n’a rien inventé, on incite juste les gens à le faire, on provoque un déclic. On n’est pas là pour faire la morale. Là, nous sommes 13000 à agir, en moyenne nous ramassons un kilos de déchets par semaine, ce qui représente tout de même 15 tonnes de déchets. En France nous sommes environ 16 millions à courir, avec une fréquence de 1 à 3 fois par semaine, vous imaginez si tous ramassaient un kilos de déchets par semaine? ». C’est pour cela que ce jeune ostéopathe souhaite médiatiser le plus possible Run Eco Team, pour que ce message soit entendu par le plus grand nombre.

Et depuis quelques semaines, Run Eco Team rencontre un véritable succès grâce au patron de Facebook, Mark Zuckerberg. « Il y a 6 mois j’ai été contacté par Facebook, ils ont adoré mon idée et ont voulu en savoir plus sur mon histoire, et sur l’initiative. En septembre ils m’ont proposé de faire une vidéo, le tournage a eu lieu en décembre, et le 24 au soir, Mark Zuckerberg a partagé cette vidéo, qui a fait presque deux millions de vues aujourd’hui ».

Des courses organisées dans plusieurs villes de France

Dimanche 15 janvier, 44 villes de France organisent une course Run Eco Team. A Toulouse, il y en aura même deux, l’une au départ de la place Wilson et une autre, en parallèle, à Balma. Anne Rouanet, joggeuse régulière, gère la course prévue à Toulouse. Elle s’est portée volontaire pour organiser l’événement. « J’ai entendu parler du post de Mark Zuckerberg via les médias, j’ai trouvé que c’était une initiative géniale et je suis devenue membre du groupe. J’ai vu qu’il y avait plusieurs courses prévues dans la France, mais rien à Toulouse, alors j’ai décidé de la lancer moi-même, car ça m’intéressait vraiment de le faire. Il n’y a que des ondes positives qui émanent de ce groupe, parce que tous ces gens veulent agir ». Anne s’entraîne deux fois par semaine pour le semi-marathon de Paris, et à chaque entraînement elle a le même réflexe : elle ramasse des déchets. « J’ai toujours été sensible à l’environnement, j’ai toujours ramassé des déchets qui traînent, c’est un geste naturel ».

Et pourtant ce geste semble contraignant pour d’autres; alors qu’en est-il ?

Le rendez-vous est donc donné dimanche 15 janvier, place Wilson, à 10 heures. Run Eco Team semble réussir son pari : sensibiliser le public. Le groupe est désormais présent dans 19 pays, et d’après les propos de Nicolas Lemonnier, « il va se passer des choses très intéressantes dans les prochaines semaines ».