Après les deux premiers matchs remportés par Nancy et Monaco hier, les deux derniers quarts de finale avaient lieu ce mercredi avec au menu Bordeaux qui recevait Guingamp et le FC Metz qui se déplaçait sur la pelouse du PSG.

En fin d’après-midi, c’est du côté du Matmut Atlantique de Bordeaux que les amoureux de ballon rond avaient posé leur regard avec une rencontre entre les Girondins et les Bretons de l’En Avant Guingamp. Et mieux ne valait pas avoir trop de retard puisqu’à la fin du premier quart d’heure, le score était déjà d’un partout. C’est d’abord Sloan Privat qui ouvre la marque d’une tête plongeante pour les visiteurs (11e) avant que Kamano ne voie sa frappe, déviée par un défenseur, tromper Romain Salin (15e). Les Girondins de Bordeaux reprennent même l’avantage à dix minutes de la mi-temps par Gaétan Laborde (36e) avant que celui-ci ne signe un doublé, profitant d’une énorme erreur de la défense bretonne (65e). L’EAG reviendra au score en toute fin de partie par Nicolas Benezet d’une belle reprise de volée, mais cela sera insuffisant pour empêcher les hommes de Jocelyn Gourvenec de se qualifier pour les demi-finales où ils retrouveront Monaco ou Nancy.

Au Parc des Princes, le match a été beaucoup plus long à devenir réellement intéressant, la faute à une équipe messine volontaire mais limitée et à des Parisiens avec un onze remanié. Après plusieurs occasions manquées de peu par Cavani à deux reprises et par Meunier qui a trouvé le poteau, c’est le capitaine brésilien, Thiago Silva qui va libérer les siens d’une tête rageuse sur un corner d’Angel Di Maria (27e). Après ce but, Edinson Cavani encore et à plusieurs reprises, Christopher Nkunku, Jonathan Ikoné ou encore Di Maria vont penser faire le break, mais à chaque fois le gardien messin, David Oberhauser va repousser leurs tentatives. Finalement, c’est de nouveau Thiago Silva qui dans un remake de son premier but, de la tête sur corner, va inscrire le second but tant attendu et ainsi soulager son équipe (72e). À 2-0, le PSG va dérouler et attendre tranquillement la fin de la partie, accédant par la même occasion aux demi-finales d’une compétition dont il a remporté les trois dernières éditions.