Le conseil de la FIFA a approuvé à l’unanimité le passage de 32 à 48 équipes pour la Coupe du Monde 2026.

La fédération internationale du football a annoncé mardi 10 janvier, le passage de 32 à 48 équipes pour la coupe du Monde. Cette reforme, impulsée par le nouveau président Gianni Infantino, a été votée à l’unanimité, à Zurich, au siège de l’instance.

Cette reforme prendra effet pour la coupe du Monde 2026, dont le lieu ne sera connu qu’en mai 2020.

Selon l’AFP, cette nouveauté permettrait une hausse importante des revenus. Soit 605 millions d’euros supplémentaires par rapport aux prévisions du Mondial 2018, qui se déroulera en Russie.