L’enquête portait sur les plaintes pour « faux et usage de faux » et « escroquerie au jugement » déposées par Jérôme Kerviel contre la Société générale, qu’il accusait d’avoir manipulé la justice.Dans ce dossier, un non-lieu a été requis par le parquet de Paris, a appris l’AFP ce mardi.Le parquet a demandé le 27 décembre de clore sans poursuite judiciaire les investigations, a précisé une des sources proche du dossier.