Une canalisation a explosé ce lundi 9 janvier dans le quartier  Saint-Agne provoquant une impressionnante inondation. La station de métro Saint-Agne sera fermée pendant au moins trois semaines et le trafic de la ligne B est interrompu durant 24 à 48 heures entre les stations Saint-Michel et Ramonville. 

Mais que se passe-t-il avec les canalisations toulousaines ? Après l’explosion d’une canalisation dans le secteur de Matabiau, samedi 7 janvier, provoquant une impressionnante fuite d’eau dans le quartier et l’enlisement d’un bus tisséo, un nouveau conduit a cédé ce lundi 9 janvier aux alentours de 8h00 à proximité de la station de métro de la ligne B Saint-Agne.

Le quartier Saint-Agne sous l’eau. Crédit photo : E.R

Les secours étaient nombreux sur place. Crédit photo : E.R

Cette rupture de canalisation a entrainé d’importantes inondations.

Autre conséquence de l’explosion, une sacrée pagaille a gagné tout le quartier. La ligne B du métro a été totalement interrompue entre les stations Ramonville et Saint-Michel Marcel Langer. La ligne de bus 34 a quant à elle été déviée entre les arrêts Récollets et Jules Julien. D’après le pompier colonel-lieutenant Hurteau  » 3 à 5 centimètres d’eau » ont envahi la station de métro. À l’extérieur, la rue Saint-Thomas d’Aquin et l’avenue de l’URSS inondées ont été bouclées et la circulation a été interrompue dans le secteur. Sous le pont de la gare Saint-Agne ce matin, 2 mètres d’eau était à déplorer sur l’axe routier.

La route du pont de Saint Agne, Crédit photo : E.R

De nombreux dégâts matériels

Si ces inondations n’ont pas fait de blessés, les dégâts matériels sont assez importants et encore difficiles à chiffrer. D’après le colonel-lieutenant Hurteau, 5 voitures ont été endommagées par ces inondations. Dans la station de métro de Saint-Agne où l’eau s’est infiltrée, les faux-plafonds, une colonne d’air ainsi que des gaines de ventilation ont cédés. La fuite a été résolue vers 9h30 ce matin selon le service technique de Véolia. Toujours selon cette même source, les opérations de pompage ont commencé et devraient durer tout au long de la journée.

La station de métro Saint-Agne fermée pendant au moins deux semaines

Conséquence directe de ces opérations et de cet incident, la ligne B sera interrompue entre « 24 et 48 heures entre les stations Saint-Michel et Ramonville » a déclaré Jean-Michel Lattes, président de Tisséo à la rédaction du 24heures. L’adjoint à la mairie de Toulouse en charge des déplacements et de la culture occitane a également indiqué en fin de journée que la station de métro Saint-Agne serait fermée pendant « au moins deux à trois semaines. »