C’est l’événement du jour à Toulouse. Plusieurs canalisations ont explosé à Toulouse, provoquant de nombreuses inondations et d’importants dégâts matériels. Retour sur cette journée mouvementée. 

7h30 : Explosion d’une canalisation, avenue de l’URSS, dans le quartier Saint-Agne. En l’espace de quelques minutes, le secteur se retrouve totalement inondé. Des voitures sont prises au piège. L’eau se propage dans la station de métro Saint-Agne. Le métro est rapidement interrompu entre les stations Saint-Michel et Ramonville occasionnant de nombreux retards pour les examens universitaires.

 8h : La circulation est totalement bouclée dans le secteur. Une vingtaine de pompiers est déployée sur place dont des zodiacs et des sapeurs-pompiers plongeurs.


Au même moment, à Tournefeuille, les enseignants de l’école maternelle du Mirabeau découvrent une autre rupture de canalisation. Bilan : Un plafond effondré et pas d’école pour la journée.

Dégradations dans l’école maternelle Mirabeau à Tournefeuille

8h30 : Le lieutenant-Colonel Hurteau dresse un premier bilan sur ces importantes inondations qui touchent le quartier de Saint-Agne et bloquent le trafic de la Ligne B entre Saint-Michel et Ramonville.

[embedyt] http://www.youtube.com/watch?v=sYWlhHyK1Jk[/embedyt]

 

9h30 : Véolia annonce que la fuite est résolue, l’eau est coupée dans toute l’avenue de l’URSS et la rue Saint-Thomas d’aquin. Les premiers camions pompes-hydrocureurs arrivent sur place pour procéder aux premières opérations de pompage.

10h : Les premières opérations de pompage se concentrent sur l’évacuation de l’eau sous le pont Saint-Agne où plusieurs voitures étaient prises au piège sous 2 mètres d’eau. Des bus relais (Ligne 44, 12 et 88) sont mis en place pour desservir les stations François Verdier, Saouzelong, Faculté de pharmacie, Université Paul Sabatier et Ramonville.

12h30 : les opérations de pompages s’intensifient à l’intérieur de la station de métro Saint-Agne, une vingtaine de pompiers sont présents, en collaboration avec une équipe de Véolia. Une première constatation des dégâts est effectuée par les experts de Tisséo. Des gaines de ventilation, des circuits électriques, des faux-plafonds ainsi que les détecteurs de rames sont endommagés selon Didier Falendry, responsable terrain des lignes métro chez Tisséo.

[embedyt] http://www.youtube.com/watch?v=9rtd950Zmzc[/embedyt]

14h: Le métro est toujours interrompu entre les stations Saint-Michel et Ramonville. La ligne 34 reprend son itinéraire normal. Le pompage prend plus de temps que prévu selon les pompiers présents sur place. Les premiers gravats commencent à être enlevé par les équipes de Tisséo équipés comme de vrai spéléologue.

15h: rétablissement partiel de l’eau dans le quartier. Le président de Tisséo, Jean-Michel Lattes annonce la fermeture de la station « Saint-Agne » pour 2 à 3 semaines au minimum et précise que la ligne B sera interrompue entre « 24 et 48h » entre Ramonville et Saint-Michel-Marcel Langer.

17h : rétablissement total de l’eau courante dans le quartier. Les pompiers sont toujours présents pour finir le pompage. « Il reste 400m3, a évacué sous les quais, et 400m3 ont déjà été pompés sur les quais de la stations » explique Jean-Michel Lattes. Du coté de Tournefeuille, l’école maternelle Mirabeau rouvrira 4 classes sur 6 demain matin, les deux classes restantes rouvriront mercredi matin.