La fin de l’école gratuite pour tous ? C’est en tout cas ce que laisse entendre le Front National via son porte parole. Invité ce matin de Léa Salamé sur France Inter, le vice-président du parti Florian Philippot est revenu sur les grandes lignes du programme de Marine Le Pen dévoilées ce weekend dans le Parisien. 

Les étrangers en situation régulière devront observer  « un délai de carence d’un an ou deux » et s’acquitter d’une « petite cotisation »  avant d’accéder à la scolarisation gratuite. C’est ce qu’a déclaré ce matin sur France Inter le vice président et porte parole du Front National Florian Philippot. Il revenait sur les déclarations de Marine Le Pen qui a dévoilé hier matin les grandes lignes de son programme dans une interview accordée au Parisien.

 

Si Marine Le Pen est élue au pouvoir, Florian Philippot a indiqué que ce changement serait directement intégré à la Constitution. « Nous assumons de mettre la priorité nationale dans la constitution » a t-il rajouté.

Le programme intégralement dévoilé en février :

Si Marine le Pen a accepté de livrer ce weekend les grandes lignes de son programme, Florian Philippot a cependant précisé que  l’intégralité de celui-ci sera dévoilé début février :   « L’intégralité de notre projet sera présenté début février, notamment quand nous connaîtrons l’ensemble de nos adversaires pour cette présidentielle […]. Il faut que nous soyons un pays libre, souverain et indépendant en tout domaine. Il faut protéger la sécurité, le chemin de vie économique et social des français, et pour cela il faut prendre des décisions très différentes de celles qui ont été prises ces dernières années. »

Léo Ardourel